Pensez à la planète, n'imprimez que si nécessaire, ou enregistrez en PDF picto-print.svg
Clause Cycle de vie

ACV – Evaluation environnementale en construction / rénovation

CCP RC CCAP
LMH
Acheteur public et réseaux

Travaux

Fournitures

Services

L’ACV est une méthode normalisée (ISO 14040, 14044, et EN 15978) de quantification des impacts environnementaux d’un bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie. Ces impacts prennent en compte quatre catégories de contributeurs : les PCE (Produits de Construction et Equipements), les consommations d’eau et d’énergie pendant la phase d’exploitation sur 50 ans et les impacts liés au chantier.

Ce que l’ACV permet :

→ Éviter les transferts de pollution
→ Prendre en compte tout le cycle de vie
→ Ecoconcevoir des bâtiments
→ Aider à la prise de décision
→ Respecter la règlementation (RE2020)
→ Certifier et labelliser
→ Anticiper les futures règlementations

L’analyse du cycle de vie donne une vision globale multicritère des impacts d’un bâtiment, permettant ainsi d’éviter les transferts d’impacts entre contributions et phases du cycle de vie et d’identifier les leviers d’actions pour améliorer la performance globale du bâtiment. Pour obtenir un bâtiment le plus vertueux possible, elle doit s’inscrire dans une démarche plus générale. Elle ne remplace pas l’étude d’impact qui prendra en compte les spécificités locales du projet comme l’atteinte directe à la biodiversité. Elle peut aussi être complétée par des démarches d’analyse de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI), ainsi que des analyses sur d’autres critères de confort (acoustique, visuel, hygrothermique, accessibilité, etc.) pour garantir des conditions adaptées aux usages du, bâtiment.

Pionniers, le bailleur social Lille Métropole Habitat (LMH) et le CD2E ont développé la méthode d’évaluation par notation relative sur la base d’une ACV multicritère pour une opération de construction de logements sociaux. Développée initialement avec Romain Vermaut, alors chargé de transition énergétique et innovation à LMH, cette méthode sera aussi expérimentée dans les marchés publics de la CARSAT Hauts‑de‑France.

Dans un projet de construction ou de rénovation, le choix des produits s’appuie sur de nombreux critères. Il dépend avant tout des contraintes règlementaires, territoriales, physiques, urbanistiques, et des objectifs de la maitrise d’ouvrage (MOA). Ensuite, lorsque tous ces éléments ont été pris en compte, les indicateurs environnementaux peuvent aussi influencer le choix du produit.

Pour ces raisons, la comparaison de produits de construction n’est pas toujours pertinente à l’échelle des produits. Ainsi si on s’en réfère aux normes, la comparaison des performances environnementales de produit peut se faire si « toutes choses sont égales par ailleurs ». Les choix constructifs doivent donc se faire en fonction des objectifs du bâtiment, de son contexte et des performances attendues. C’est seulement à ce moment là qu’on peut discriminer des matériaux remplissant tous les critères en fonction de leur performance environnementale.

Cette comparaison se fait à l’aide des déclarations environnementales (EPD), régies par la norme EN 15804.

Celles-ci peuvent-être de plusieurs types :

• Les données spécifiques collectives ou individuelles : Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire pour les produits de construction les Profil Environnemental Produit pour les équipements du bâtiment ;
• Les données par défaut : les DED fournies par le ministère en charge de la construction en l’absence de données spécifiques.

Afin d’obtenir un résultat précis, il faut privilégier les données spécifiques et individuelles. Ces données sont disponibles en ligne sur le site de la base de données INIES.

 

Quel est l’intitulé exact de la clause ?

La méthode développée repose sur un ensemble de clauses téléchargeables et en particulier sur la méthode d’évaluation.

Méthodologie de notation

Fichier de rendu des résultats de l’étude ACV

 

 


Segment(s) achat :
Bâtiments
Travaux publics

Pourquoi la clause ?

Les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés sont nombreux et mutuellement dépendants. L’ACV est un outil multicritère qui permet d’évaluer, tout au long du cycle de vie et de manière globale les aspects environnementaux d’un projet de construction et de rénovation. Elle s’intéresse notamment aux enjeux énergétiques, d’eau et de matières premières et aux impacts sur la biodiversité.

Afin de bien intégrer l’ACV dans un projet de construction ou de rénovation, il est nécessaire de l’implémenter dès le départ
en définissant clairement ses objectifs et les enjeux environnementaux principaux du projet. Ces enjeux environnementaux peuvent être déclinés en prescriptions concrètes et quantifiées afin de faciliter l’identification et la sélection d‘un jeu d’indicateurs pertinents.

Il faut ensuite définir le format et le contenu des documents que les répondants à l’appel d’offre devront fournir. Avec ces données, le maître d’ouvrage est désormais en capacité de réaliser l’ACV d’une proposition de projet et de la comparer avec les autres. Il existe, pour cette étape d’évaluation, plusieurs méthodes.

 

 

Points de vigilance

Les différentes expérimentations mettent en évidence à la fois les bénéfices de l’ACV et les difficultés rencontrées par les acteurs
au cours du processus. La complexité apparente est rapidement dépassée une fois le cadre établi(indicateurs retenus, méthode d’évaluation, outils…), balayant les freins juridiques associés aux principes fondamentaux de la commande publique.

Bien que la RE2020 en France va imposer aux acteurs du bâtiment une nécessaire adaptation, on peut s’interroger sur les limites de l’ACV en terme d’accessibilité à la commande publique pour les PME familiales et de la difficulté à répondre à ce nouveau challenge. La généralisation de l’ACV dans la rénovation et la construction impliquera une démarche de simplification et de pédagogie envers l’ensemble des acteurs du secteur économique.

ellipse ellipse ellipse

Ressources sur le sujet

Guide la richesse de l'ACV

Télécharger 

Guide de l'éco-conception

Télécharger 

Guide ACV bois de France

Télécharger 

Partagez votre expérience !

Vous l'avez fait ?

Contactez-nous afin de devenir un exemple à suivre.

Une précision à apporter ?

Soumettez un complément d’information sur cette clause et faites-en bénéficier la communauté.

Je m'inscris à la newsletter

pour suivre l'actualité de l'éco-transition et être informé(e) des dernières clauses.