Pensez à la planète, n'imprimez que si nécessaire, ou enregistrez en PDF picto-print.svg

Résistance d’un produit informatique aux chutes et températures extrêmes

Cette clause a été rédigée en partenariat avec TCO Certified
CCAP
CCTP

La clause Résistance d’un produit informatique aux chutes et températures extrêmes permet d’assurer l’acquisition de produits répondant à des exigences d’endurance face à des chocs importants et des température extrêmes

Quel est l’intitulé exact de la clause ?

Le produit doit être testé selon les normes de test MIL-STD-810H ou IEC 60068-2 et obtenir au minimum les valeurs reprises dans le tableau ci-dessous pour chaque durée de température de stockage/fonctionnement et la hauteur de chute spécifiées. Après exposition à l’un des trois tests de résistance mentionnés, le produit doit être capable de:

1.Démarrer et fonctionner normalement

-Le temps de démarrage/sortie de veille ne doit pas augmenter de plus de 50%;

-Aucun défaut de fonctionnement notable ne doit apparaître lors de l’utilisation de logicielles standard (Excel, Word, etc);

-Aucun dommage majeur (c.à.d. qui ne permet plus une utilisation standard) produit ne doit apparaître, par exemple: ouverture/fermeture de l’écran d’un ordinateur portable, utilisation de tout bouton critique, affichage dysfonctionnel…

2.Ne pas créer de dangers pour l’utilisateur final

-Aucune fissure du châssis et de l’écran ou autres parties pointues/acérées créées à partir d’une défaillance qui pourraient blesser l’utilisateur;

-Pas de panne des composants électriques ou de création d’accès/de points de contact pouvant entraîner un problème de sécurité pour l’utilisateur.

-Moyens de vérification disponibles:

Pour chaque produit visé par la clause Résistance d’un produit informatique aux chutes et températures extrêmes: envoie d’un dossier technique comprenant le/les test(s) en laboratoires qui prouvent la résistance du produit à la hauteur de chute et aux températures reprises dans le tableau. Ce/ces test(s) doivent être réalisés par un laboratoire indépendant accrédité à la norme ISO 17025 ou équivalentes. Ce/ces test(s) doivent par ailleurs être effectués conformément aux normes MIL-STD-810H ou IEC 60068-2. Des normes équivalentes peuvent être utilisées à condition qu’il puisse être démontré que ces normes présentent un niveau d’exigence égal ou supérieur à celui des normes précitées

Pour chaque produit visé par la clause Résistance d’un produit informatique aux chutes et températures extrêmes: labellisation du produit sur base d’une certification ou d’un écolabel qui inclut la conformité obligatoire avec les valeurs des normes MIL-STD-810H ou IEC 60068-2 reprises dans le tableau ci-dessus et qui exige une vérification indépendante de cette conformité (de préférence les écolabel de type 1 reconnus comme TCO Certified, Blauer Engel / Ange Bleu, Nordic Swan…).

-Catégorie(s) de produits couverte(s): Écrans, ordinateurs portables, ordinateurs fixes, ordinateurs tout-en-un, tablettes, smartphones, projecteurs, casques.

Pourquoi la clause ?

 

    • La fabrication d’équipements informatiques est associée à une large série de problématiques environnementales et sociales. Parmi celles-ci: la génération exponentielle de déchets électroniques représente une des incidences les plus néfastes et dangereuses du secteur. 
    • Réduire le nombre de nos équipements électroniques et les garder en utilisation le plus longtemps représente en conséquence le meilleur moyen de limiter notre production de déchets électroniques et leurs impacts. Pour y parvenir, il est dès lors important de s’assurer que les produits que nous achetons seront capables de résister à l’épreuve du temps (chutes…) et des différents types d’environnement dans lesquels il sera utilisé (température…).  
    • La clause Résistance du produit aux chutes et températures permet de soutenir la longévité d’un produit informatique sur base d’exigences quant à sa résistance aux chocs et températures. Elle habilite ainsi les acheteurs à exiger des équipements informatiques capables de durer plus longtemps et d’être facilement réutilisés – ce qui constitue le meilleur moyen d’éviter la génération de nouveaux déchets électroniques et la pollution qui y est associée. Elle donne également la possibilité aux acheteurs d’aller à l’encontre des pratiques d’obsolescence programmée. 

Autres types d'achats complémentaires

ellipse ellipse ellipse

Partagez votre expérience !

Vous l'avez fait ?

Contactez-nous afin de devenir un exemple à suivre.

Une précision à apporter ?

Soumettez un complément d’information sur cette clause et faites-en bénéficier la communauté.

Je m'inscris à la newsletter

pour suivre l'actualité de l'éco-transition et être informé(e) des dernières clauses.