Pensez à la planète, n'imprimez que si nécessaire, ou enregistrez en PDF picto-print.svg

La résistance thermique minimale ACERMI pour matériaux biosourcés

Cette clause a été rédigée en partenariat avec Réseau Breton bâtiment durable
Travaux
MOE
CCTP

Les matériaux biosourcés doivent répondre à une résistance thermique spécifique.

 

Quel est l’intitulé exact de la clause ?

La clause intitulée « La résistance thermique minimale ACERMI matériaux biosourcés » garantit la bonne conformité des matériaux biosourcés. Il est donc important que l’entreprise respecte la clause qui pourra s’écrire comme suit :

« L’isolant biosourcé devra répondre à une résistance thermique minimale certifiée ACERMI est R ≥ 4,20 m2K/W »

Pourquoi la clause "La résistance thermique minimale ACERMI pour matériaux biosourcés" ?

L’Association pour la Certification des Matériaux Isolants « ACERMI », accompagne de manière neutre et indépendante l’innovation des isolants. Elle valide en usine et en laboratoire les caractéristiques des isolants thermiques.

Grâce aux contrôles effectués par l’ACERMI, aussi bien sur les performances des produits et le « suivi qualité » de la production, bureaux d’études, prescripteurs, professionnels, assureurs et acheteurs peuvent être rassurés sur la stabilité de la performance finale des isolants dans le temps et de leurs caractéristiques liées à l’usage. La résistance thermique exprime la capacité d’un matériau à résister aux transferts de chaleur (limiter les pertes de chaleur en hiver et la surchauffe en été).

Plus le R est élevé, plus le produit est isolant. Exprimé en m².K/W (mètres carrés Kelvin par Watt), l’indice R s’obtient par le rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique du matériau. R rapporte la conductivité du matériau à l’épaisseur de matériau installé. R = épaisseur en mètre/conductivité thermique du matériau (lambda).

Attention !

– Dans la pratique, on ne peut pas se contenter de comparer les R des différents matériaux, car les R sont donnés pour une épaisseur : celle du produit. Par exemple, un mur de brique de 30 cm d’épaisseur a la même résistance thermique que 1 cm de laine de verre.

– Le choix de l’isolant se fait en fonction de la combinaison épaisseur/performance/prix de l’isolant et en fonction de l’espace disponible et du coût de cet espace.
Source 

Points de vigilance

En l’absence de certification, la résistance thermique déclarée par le fabricant doit être divisée par un facteur 1,15 dans les calculs thermiques réglementaires.

Articulation avec les autres clauses

Dans le cadre de votre marché public, vous pouvez consulter les clauses suivantes :

La formation pro-paille

Contrôle de qualité

Autres types d'achats complémentaires

ellipse ellipse ellipse

Ressources sur le sujet

Loi anti gaspillage et économique circulaire - décriptage de l'INEC

Télécharger 

Les matériaux de construction biosourcés dans la commande publique

Télécharger 

Guide pratique de l'éco-conception

Télécharger 

Partagez votre expérience !

Vous l'avez fait ?

Contactez-nous afin de devenir un exemple à suivre.

Une précision à apporter ?

Soumettez un complément d’information sur cette clause et faites-en bénéficier la communauté.

Je m'inscris à la newsletter

pour suivre l'actualité de l'éco-transition et être informé(e) des dernières clauses.