Pensez à la planète, n'imprimez que si nécessaire, ou enregistrez en PDF picto-print.svg

Gestion des déchets générés par les prestations et reprise des matériels en fin d’utilisation

CCP CCAP
Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires
Institution

Travaux

Fournitures

Services

Tous les équipements électriques et électroniques (EEE) font l’objet, à l’achat, d’un paiement d’une éco-contribution.

Quel est l’intitulé exact de la clause ?

Cette éco-contribution dispense ainsi l’acheteur d’engager des dépenses supplémentaires pour la gestion
des déchets générés par les EEE.
Par contre, l’acheteur peut imposer au CCAP que le titulaire communique en toute transparence les modalités de gestion des DEEE qu’il met en œuvre en application des obligations réglementaires. En particulier, l’acheteur peut imposer au titulaire de :
-Enlever à titre non onéreux, ou à faire enlever à titre non onéreux (selon des modalités de tonnages, volumes, lieux de collecte et fréquence précisées au CCAP), les déchets issus des équipements qu’il produit et faisant l’objet de l’offre soumise ;
-Assurer ou à faire assurer la valorisation ou l’élimination des déchets considérés conformément à la réglementation en vigueur ; un suivi durant l’exécution du marché des données issues du traitement des DEEE doit être prévu (tonnages, valorisation associée, lieux de traitement, etc.). Les modes de traitement doivent notamment respecter la hiérarchie précisée à l’article L. 541-1 du code de l’environnement :
→ la préparation en vue de la réutilisation ;
→ le recyclage ;
→ toute autre valorisation, notamment la valorisation énergétique ;
→ l’élimination.
-Fournir un mémoire décrivant les conditions d’enlèvement des déchets issus des équipements électriques
et électroniques et précisant le système de gestion choisi : système individuel ou système collectif et le
cas échéant le nom de l’éco-organisme agréé en charge du système collectif.
L’acheteur peut également, au choix et selon les contraintes d’organisation de sa structure, décider de :
-Avoir recours à titre gracieux aux éco-organismes pour la collecte et le traitement des DE3 ;
-Avoir recours aux acteurs de l’ESS et leur céder à titre gracieux les DEEE ;
-Opérer des dons, sous conditions, à d’autres utilisateurs de sa structure (ou entre structures).

Points de vigilance

Les administrations de l’État et de ses établissements publics ont à leur disposition une plateforme de dons gérée par la Direction nationale d’interventions domaniales (DNID) pour effectuer des dons entre administrations ou au profit d’associations d’utilité publique agréées par la DNID.

ellipse ellipse ellipse

Partagez votre expérience !

Vous l'avez fait ?

Contactez-nous afin de devenir un exemple à suivre.

Une précision à apporter ?

Soumettez un complément d’information sur cette clause et faites-en bénéficier la communauté.

Je m'inscris à la newsletter

pour suivre l'actualité de l'éco-transition et être informé(e) des dernières clauses.