Pensez à la planète, n'imprimez que si nécessaire, ou enregistrez en PDF picto-print.svg

Constitution de la botte de paille

Cette clause a été rédigée en partenariat avec CD2E
Travaux
MOE
RC
CCTP

La clause « Constitution de la botte de paille » vous permettra de savoir quel type de paille sera accepté par les RPCP. L’acceptation se vaut pour des travaux d’ordre public, de construction ou de rénovation utilisant la paille comme matériau. L’utilisation de cette botte est un élément essentiel de l’objet du marché. Les entreprises devront donc être informées dès le descriptif de l’objet de l’utilisation de ce matériau.

 

Quel est l’intitulé exact de la clause ?

Il est donc important que l’entreprise respecte la clause qui pourra s’inscrire comme suit :

« Le matériau utilisé est la botte de paille. Il doit s’agir de paille de blé, les autres céréales n’étant pas couvertes par les RPCP. »

Pourquoi la clause « Constitution de la botte de paille » ?

Lors d’une construction spécifique, telle qu’une construction en botte de paille, il est important d’informer les entreprises dès le descriptif de l’objet du marché sur cet élément essentiel.

Points de vigilance

Il est important de prévoir également des critères de sélection des candidatures et des offres qui permettent de sélectionner une entreprise performante en la matière.

Articulation avec les autres clauses

Dans le cadre de votre marché public, vous pouvez également consulter la clause suivante : « La formation pro-paille »

Autres types d'achats complémentaires

ellipse ellipse ellipse

Ressources sur le sujet

Loi anti gaspillage et économique circulaire - décriptage de l'INEC

Télécharger 

Les matériaux de construction biosourcés dans la commande publique

Télécharger 

Guide pratique de l'éco-conception

Télécharger 

Partagez votre expérience !

Vous l'avez fait ?

Contactez-nous afin de devenir un exemple à suivre.

Une précision à apporter ?

Soumettez un complément d’information sur cette clause et faites-en bénéficier la communauté.

Je m'inscris à la newsletter

pour suivre l'actualité de l'éco-transition et être informé(e) des dernières clauses.